La pochtronne de la soirée // Repas de famille

coeur_Lors d’un week-end, j’ai été invité à un repas organisé par ma belle-famille. Autant vous dire que j’avais un peu la pression. Le fait de me retrouver au milieu d’une cinquantaine de personnes quasiment inconnues me pétrifiait quelque peu. Devoir dire bonjour à tout le monde, expliquer qui l’on est (Bonjour. Non je ne suis pas la fille puisque je suis la copine du fils. Bonjour, Cécile la copine de Monsieur. Bonjour…) ce n’est pas très évidemment pour moi. Mais mais qui vois-je là-bas ?? Mais oui ! Je reperds quelques têtes familières. Hop je me faufile pour les rejoindre. Voilà, avec eux je me sens bien intégrée.

Le moment de l’ouverture du repas approche. On apporte les amuses-bouches et avec… le champagne. Voilà la question qui se pose alors : accepter ou refuser ce verre ? En fait, je n’ai pas tergiverser pendant des heures, j’ai pris la coupe ! Le problème c’est que je les ai vite enchaîné (pochtronne va!).

alcool2

Alors me voilà aujourd’hui, pour vous donner quelques astuces pour picoler (mais trop quand même) en compagnie de votre belle-famille sans que l’on remarque que vous êtes pompette !

1. Trouvez votre « ami » de la soirée. Essayez de repérer une personne avec qui vous partagerez la soirée pour boire tranquillement et discrètement. Pas votre amoureux de préférence car il passera surement la soirée à discuter avec pleins de gens que vous ne connaissez pas. Donc choisissez bien votre ami(e) d’un soir ! Une tante, une cousine, un ami de la famille avec qui vous vous marrez déjà.

2. Suivre le rythme de votre « ami ». S’il prend un autre verre, prenez-en un aussi ! Comme ça, vous ne serrez pas seul à vous resservir. Et quand on vous demandera à combien de verres vous en êtes, vous répondrez « Comme José (ou Roberte) ! ». Ainsi, même si vous en êtes à votre 5ème verre, vous paraîtrez, encore une fois, moins seul !

3. S’assoir vite. Quand on commence à boire, avant le repas (et donc à jeun) l’alcool monte plus vite à la tête. On commence à ne plus tenir droit sur ses jambes (effet accentué par le port de talons pour les demoiselles !). Il faut donc, discrètement, pousser votre « ami » à vous suivre à table pour vous asseoir. Comme précédemment, vous vous sentirez moins seul si vous êtes deux à le faire (Waouh merci Captain Obvious !)

4. Faire des pauses. Je suis sûre que vous vous connaissez bien. Vous voyez le moment où vous comprenez que vous êtes pompette (oui celui où vous rigolez parce que Jean-Claude a applaudi au moment où il ne fallait pas. Celui où votre rire d’ailleurs n’est pas le même qu’à l’ordinaire). Et bien à cet instant précis, repassez à l’eau. Vous reprendrez un verre de vin dans un quart d’heure, quand l’euphorie sera redescendu. Mieux vaut être pompette toute la soirée que totalement pétée durant 1h !

5. Boire de l’eau avant de dormir. Règle primordiale de la soirée arrosée !! Pour avoir moins la gueule de bois que les autres (et donc embellir votre image auprès de beau-papa et belle-maman) il vous faudra boire au moins 1/2 litre d’eau avant de vous coucher. Je vous assure que ça fonctionne !

alcool1

Si vous suivez bien mes conseils, vous passerez une bonne soirée, à danser avec le cousin-de-l’arrière-grand-oncle, à vous marrez avec Jacqueline à changer les paroles de la chanson de J.J. Goldman ou bien encore à vous retrouvez star du karaoké en chantant le lac du Connemara !! Amusez-vous bien !

Wow1

PS: cet article repose sur l’humour, je n’incite personne à boire trop d’alcool bien entendu 😉

Publicités

6 réflexions sur “La pochtronne de la soirée // Repas de famille

Laisser un commentaire, une idée, un souvenir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s