Until Dawn se joue à deux ! (sans spoiler)

manette_Je ne suis pas spécialement fan des jeux d’horreur mais par contre, j’aime les jeux à la Heavy Rain ! Alors pourquoi ne pas tester Until Dawn et le tester à deux ? Ce slasher se veut interactif, en alternant des phases d’exploration (on perd du temps à chercher des objets alors que MINCE quoi ! On a un psychopathe aux trousses…) et phases de QTE. Avec l’amoureux on s’est reparti les personnages, et on a lancé le jeu…

8 jeunes dans un chalet… hum hum

until-dawn-1

Je vous résume rapidement l’histoire : dans un chalet enneigé, 8 jeunes se retrouvent un an après la disparition mystérieuse de deux de leurs amies. Sam, Josh, Mike, Jessica, Matt, Emily, Chris et Ashley vont devoir faire fasse à… la MORT (oui pas de suspens, on sait que c’est un jeu d’horreur !). Mes personnages étaient : Josh, Mike, Emily et Ashley et donc le chéri a pris Sam, Jessica, Matt et Chris. C’était vraiment bien d’avoir chacun ses personnages, ça a aidé pour les choix. Chacun faisait en fonction de son caractère et de son opinion, ça devait changer l’histoire…

Je dis ça devait car après moultes discussions twitteresques avec d’autres joueurs, je me suis aperçue que nos choix ne servaient pas à grand chose… Mais je reviendrai sur ce point plus tard.

Entre phases d’exploration et QTE

until-dawn-3

Revenons au jeu. Lorsque vous commencez avec un personnage (on vous indique son nom) vous devez suivre un objectif. Il s’agit souvent de retrouver ou de suivre quelqu’un. On a le loisir d’explorer le chalet ou la forêt mais pas en toute tranquillité. Il y a beaucoup de jump scar, et la tension monte assez vite. Si vite qu’on ne pense pas forcément à explorer les lieux en vue de trouver des indices ou des totems prémonitoires (useless ?).

Mais ces phases permettent tout de même de jouer à son rythme car, souvent, le jeu s’accélère et vous devez réagir aux QTE pour rester en vie. Ce qui est intéressant à mon sens, c’est qu’on a le choix, aussi bien dans les QTE que dans les dialogues ou les directions. Par exemple, on vous propose de tirer sur un corbeaux dans un laps de temps imparti, vous pouvez décidé de le faire ou de laisser le temps s’écouler et ne rien faire. Pour moi un QTE était toujours obligatoire. Chaque choix est décisif, même quand vous décidez de ne pas faire de choix ! C’est dans ce sens que, pour moi, Until Dawn que se différencie des autres interactive drama.

Ambiance glauque et problèmes de caméras

until-dawn-2

L’ambiance d’Until Dawn est vraiment bien pensée. Les décors sont beaux, les détails des personnages et de leurs expressions sont maîtrisés. Ce qui pêche un peu à mon sens c’est le caractère des personnages. Entre un Mike benêt qui devient héroïque, une Emily plus que chiante et un Matt transparent, on est servi. Mais revenons sur l’ambiance. tout est bien glauque, stressant et pesant. La lumière et la musique sont parfaitement orchestrées pour nous mettre en situation de faiblesse. On a peur, tout le temps !

Mon dernier point pour ce qui est de l’ambiance concerne le cadre cinématographique. Les cadres caméras auraient pu être mieux scriptées et cadrées. Il arrive souvent que l’on se retrouve bloqué, à ne plus savoir où aller car notre perso est dans un mauvais angle ! Et, le plus énervant je dirais, c’est quand on marche (joystick vers l’avant, le perso est dos à nous) et que paf, la caméra change de sens et on se retrouve à marcher, toujours joystick en avant alors que le perso est face à nous ! Si on s’arrête, il faut alors mettre le joystick en arrière pour continuer de marcher (règle des 180°, mince les gars vous auriez pu faire gaffe à ça !!). Mais bon, dans l’ensemble, il faut admettre que l’ambiance est très réussie et fonctionne parfaitement.

1 | 2

Dans un prochain article je vous parlerais du scénario et de mon ressenti sur les choix que l’on peut faire dans Until Dawn, le tout avec spoilers je préviens d’avance !
Mais déjà, que pensez-vous du jeu en terme de gameplay et d’ambiance ?

echarpe

Publicités
Publié dans: Tout

3 réflexions sur “Until Dawn se joue à deux ! (sans spoiler)

  1. Alexandre dit :

    J’adore cette première partie, que je partage presque sur tous les points 😀

    Le jeu possède un gros point fort : le travail d’ambiance qui lui est accordé. Je ne me rappelle pas avoir pensé du mal de la caméra, hormis car elle servait justement à offrir des séquences de flippe ! Attendues pour la plupart certes, mais terriblement réussies … la scène, dans le début, où on observe à la jumelle Emily/jesaispluslequel qui se bécottent et qu’un con vient nous faire peur, j’ai rarement autant flipper 😮 Tout comme vers la fin quand on voit un « esprit » arriver vers la caméra à toute vitesse, alors qu’on peut s’y attendre …

    Bref, comme toi je ne suis pas spécialement un fan du genre, mais punaise que j’ai kiffé mon expérience … allez hop, je passe à la seconde partie de ton retour 😀

    • Quandonestdeux dit :

      Les cadres de caméra sont assez divers et pas mal pensés en général je suis d’accord. Ce qui me gêne ce sont les problèmes liés aux déplacements des perso. Comme je l’ai écris, lorsque la camera change d’un coup de devant à derrière, ça aurait pu être évité (je suis assez sensible aux caméras à cause de mon chéri, pardon :x). Mais alors la scène où on observe avec les jumelles, j’ai cru mourir :’D

Laisser un commentaire, une idée, un souvenir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s